Méthode PDCA: Présentation de la roue de Deming

Image

La méthode PDCA est une démarche cyclique d’amélioration qui consiste, à la fin de chaque cycle, à remettre en question toutes les actions précédemment menées afin de les améliorer. PDCA tire son origine des premières lettres des mots qui la composent : Plan-Do-Check-Act. Ces derniers peuvent être interprétés tel qu’il suit :

  • Plan : Préparer, Planifier ;
  • Do : Développer, réaliser, mettre en œuvre ;
  • Check : Contrôler, vérifier ;
  • Act (ou Adjust): Agir, ajuster, réagir.

Cette méthode a été rendue populaire suite à sa présentation au Nippon Keidanren dans les années 50 par le célèbre statisticien William Edwards Deming. Deming illustre le principe PDCA par une roue qui sera ensuite baptisée : La roue de Deming.

A- La roue de Deming

La roue de Deming est un cercle vertueux divisé en quatre portions et présenté sur la diagonale d’un triangle. Sur chacune des portions, est marqué une lettre P-D-C-A dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsqu’on tourne la roue dans le même sens, elle grippe sur la diagonale en passant sur chaque étape jusqu’à la fin du cycle. Ensuite, on recommence avec le cycle suivant. L’idée est de répéter les 4 phases : Plan – Do – Check – Act tant que le niveau attendu n’est pas atteint.

  • La première étape du cycle (Plan) en français « Planifier », consiste à préparer et planifier ce que l’on va réaliser. Définir le cahier des charges (taches à réaliser et leur coût),  établir un planning (déterminer les dates de début et fin de réalisation) ;
  • La seconde étape du cycle (Do) en français « faire » est la construction, la réalisation, de l’œuvre. Elle commence toujours par une phase de test ;
  • La troisième étape (Check) en français « vérifier » consiste à contrôler que les ressources mises en œuvre dans l’étape précédente (Do) et les résultats obtenus correspondent bien à ce qui a été prévu (Plan). Divers moyens de contrôle sont alors déployés (Tableau de bord, Indicateur de performance…) ;
  • Enfin la dernière étape du cycle (Act) en français « agir », consiste à ajuster les écarts, rechercher des points d’améliorations. Ce qui amènera un nouveau projet à réaliser, donc une nouvelle planification à établir. Et ce sera le début d’un nouveau cycle.

Selon l’illustration de Deming, on représente une cale sous la roue pour éviter de revenir en arrière.  Cette dernière symbolise l’entretien d’un système formel avec des procédures claires, écrites et accessibles, des audits réguliers…

Bechir Ben Hmida

Ref: Logistique Conseil

Publicités

Industrie Textile: Création mais surtout Innovation et Commerce

Image

Production, création, qualité, commerce … Le secteur offre une grande diversité de métiers.

Les métiers créatifs (styliste, directeur de collection, modiste, maroquinier) font rêver, mais recrutent très peu au regard du grand nombre de candidats. Il en va de même des artisans d’art : brodeurs, plumassiers, gantiers… même si certains (les meilleurs et très expérimentés) travaillent le temps d’une collection pour le compte des enseignes de luxe. Les designers produit bénéficient, eux, de l’intérêt croissant pour les accessoires de mode (bijoux, lunettes).

A la frontière de la création et de la fabrication, le modélisme offre des opportunités d’emploi. Le design textile gagne du terrain en touchant des secteurs d’application au-delà du seul secteur de l’habillement. Tout comme la fonction recherche-développement qui permet à des ingénieurs textiles d’inventer des tissus innovants (anti-transpirants, filtres UV..).

L’industrie du prêt-à-porter recherche des responsables de production capables de guider la réalisation des patrons et des prototypes, de superviser la fabrication des modèles (local ou à l’étranger) et d’améliorer les processus afin de réduire les coûts. Appréciés également les contrôleurs qualité qui vérifient la conformité des produits finis avec le cahier des charges.

Par ailleurs, le secteur a besoin de commerciaux. De l’acheteur au chef de produit, en passant par le directeur commercial et le responsable logistique. Une place de choix pour les fonctions vente et marketing, stratégiques, qui profite au marchandeur visuel de plus en plus sollicité. Ce professionnel imagine la présentation des produits en boutique et assoit l’identité de la marque dans les points de vente.

Bechir Ben Hmida

Réf: Onisep