Technologie: Une baguette en 10 secondes…!

Récompensé à l’occasion du concours « Lépine », le « Pani Vending » est une machine très sophistiquée, qui permet au client de récupérer un pain chaud en seulement 10 secondes sans faire la queue à la boulangerie.

Un automate capable de vendre 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 des baguettes cuites à la demande. C’est l’invention qui a permis à Jean-Louis Hecht, un boulanger de 57 ans originaire de Moselle, de remporter avec brio l’édition 2014 du fameux concours « Lépine », à la Foire de Paris.

À l’origine de son projet, l’envie de profiter de ses soirées en famille plutôt qu’avec les clients retardataires qui venaient réclamer une baguette après la fermeture de sa boulangerie.

Son « Pani Vending » est un distributeur de baguettes qui délivre du pain précuit et gardé en chambre froide. L’utilisation est très facile: le client fait sa commande, glisse sa monnaie dans la machine et l’automate achève la cuisson. En 10 secondes, le client est certain de récupérer un pain chaud et croustillant. Tout cela sous surveillance et en télémaintenance depuis un ordinateur ou un smartphone.

Bechir Ben Hmida

Réf: Le figaro

Publicités

Japon: Toyota affiche des résultats record

Image

Toyota, premier constructeur automobile à avoir vendu plus de 10 millions de véhicules sur un an entre avril 2013 et mars 2014, a dévoilé, jeudi 8 mai, des résultats financiers record pour son exercice décalé 2013-2014.

Le groupe a affiché un chiffre d’affaires en hausse de 16 %, à 25 691 milliards de yen (181 milliards d’euros). Mieux, le résultat opérationnel de l’entreprise a bondi de 73,5 %, à 2 292 milliards de yen, soit une marge opérationnelle confortable de 8,9 %.

Le constructeur a par ailleurs vu son bénéfice s’envoler de 90 % sur un an, à 1 823 milliards de yen. Cette performance financière est largement due à la faiblesse de la devise japonaise. Selon Toyota, la monnaie nippone, qui est tombée à 134 yen pour un euro en moyenne en 2013, a permis au groupe d’engranger, mécaniquement, 6,4 milliards d’euros de bénéfices.