Industrie Textile: Création mais surtout Innovation et Commerce

Image

Production, création, qualité, commerce … Le secteur offre une grande diversité de métiers.

Les métiers créatifs (styliste, directeur de collection, modiste, maroquinier) font rêver, mais recrutent très peu au regard du grand nombre de candidats. Il en va de même des artisans d’art : brodeurs, plumassiers, gantiers… même si certains (les meilleurs et très expérimentés) travaillent le temps d’une collection pour le compte des enseignes de luxe. Les designers produit bénéficient, eux, de l’intérêt croissant pour les accessoires de mode (bijoux, lunettes).

A la frontière de la création et de la fabrication, le modélisme offre des opportunités d’emploi. Le design textile gagne du terrain en touchant des secteurs d’application au-delà du seul secteur de l’habillement. Tout comme la fonction recherche-développement qui permet à des ingénieurs textiles d’inventer des tissus innovants (anti-transpirants, filtres UV..).

L’industrie du prêt-à-porter recherche des responsables de production capables de guider la réalisation des patrons et des prototypes, de superviser la fabrication des modèles (local ou à l’étranger) et d’améliorer les processus afin de réduire les coûts. Appréciés également les contrôleurs qualité qui vérifient la conformité des produits finis avec le cahier des charges.

Par ailleurs, le secteur a besoin de commerciaux. De l’acheteur au chef de produit, en passant par le directeur commercial et le responsable logistique. Une place de choix pour les fonctions vente et marketing, stratégiques, qui profite au marchandeur visuel de plus en plus sollicité. Ce professionnel imagine la présentation des produits en boutique et assoit l’identité de la marque dans les points de vente.

Bechir Ben Hmida

Réf: Onisep

Publicités

Tunisie: Vers l’abandon de l’S.I.V.P

téléchargement (1)

D’après son site officiel, le Ministère de l’emploi envisage, dans la période à venir, abandonner près de 41 mécanismes associés à l’intégration dans la vie professionnelle dont l’S.I.V.P.

Cette décision a été prise suite à des études qui ont montré que ces mécanismes n’ont pas abouti à une solution à la crise qui s’est aggravée au cours des trois dernières années, à savoir que le nombre actuel de chômeurs est de près de 700 mille.

Bechir Ben Hmida

Monde: Répartition des secteurs qui recrutent dans le monde de l’industrie

 

 

 

secteur_activite_IMSI_2012

Comme vous pouvez le constater, la grande part est occupée par le secteur de l’automobile au niveau des offres d’emploi avec 22.5% (pratiquement le quart de la totalité des offres). Quant à la seconde position, elle est répartie entre celle des <fluides, énergie et environnement> et celle des <études et conseil> avec 12.5% d’offres. En troisième lieu nous trouvons les <autres industries> avec un taux de 8% et qui se rapproche des autres secteurs industriels qui départage le reste du cercle.

 Bechir Ben Hmida