Que changeriez-vous dans votre vie?

changement

Si j’avais un métier plus intéressant, si j’avais plus de temps pour moi, si j’étais mieux entouré…?

Quand on réfléchit à sa vie, on est tenté de croire qu’elle se passerait beaucoup mieux si l’on pouvait en modifier quelques paramètres. Un peu comme si nos motifs d’insatisfaction avaient presque toujours la même origine.

Le constat : Pour avancer, il faut tout d’abord réaliser que quelque chose doit changer. Parfois, des automatismes se sont tellement installés dans nos tête que les filtres de la perception nous empêchent de jeter un regard neuf sur les choses. Nous retenons ce qui nous intéresse et mettons le reste de côté. Il est alors compliqué de faire bouger les choses lorsque l’on n’a pas toutes les cartes en main. Une fois que l’on a compris le problème auquel on se heurte et que l’on est conscient des obstacles à franchir, il est possible de trouver des solutions.

L’erreur à éviter : Se dire que de toute manière, la vie est telle qu’elle est. Souvent, lorsque nous nous attendons trop à quelque chose, cette chose finit par arriver. On appelle cela l’effet Pygmalion. Par exemple, l’étudiant qui est persuadé qu’il va rater son concours et qui finit par échouer à force de négativité.

Le passage à l’action : La véritable question est donc de déterminer ce à quoi nous accordons vraiment de l’importance. Pour cela, il faut s’ouvrir à de nouveaux horizons et stimuler l’imagination. Voici deux petits exercices :

– Imaginer que tous nos souhaits soient devenus réalité et essayer de visualiser les changements qui se sont opérés suite à cette réalisation. Qu’est-ce qui a changé dans notre vie ? Est-il possible de procéder à ces changements dès maintenant ?

Bechir Ben Hmida

Réf: Psycologie.com

Publicités

Méthode PDCA: Présentation de la roue de Deming

Image

La méthode PDCA est une démarche cyclique d’amélioration qui consiste, à la fin de chaque cycle, à remettre en question toutes les actions précédemment menées afin de les améliorer. PDCA tire son origine des premières lettres des mots qui la composent : Plan-Do-Check-Act. Ces derniers peuvent être interprétés tel qu’il suit :

  • Plan : Préparer, Planifier ;
  • Do : Développer, réaliser, mettre en œuvre ;
  • Check : Contrôler, vérifier ;
  • Act (ou Adjust): Agir, ajuster, réagir.

Cette méthode a été rendue populaire suite à sa présentation au Nippon Keidanren dans les années 50 par le célèbre statisticien William Edwards Deming. Deming illustre le principe PDCA par une roue qui sera ensuite baptisée : La roue de Deming.

A- La roue de Deming

La roue de Deming est un cercle vertueux divisé en quatre portions et présenté sur la diagonale d’un triangle. Sur chacune des portions, est marqué une lettre P-D-C-A dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsqu’on tourne la roue dans le même sens, elle grippe sur la diagonale en passant sur chaque étape jusqu’à la fin du cycle. Ensuite, on recommence avec le cycle suivant. L’idée est de répéter les 4 phases : Plan – Do – Check – Act tant que le niveau attendu n’est pas atteint.

  • La première étape du cycle (Plan) en français « Planifier », consiste à préparer et planifier ce que l’on va réaliser. Définir le cahier des charges (taches à réaliser et leur coût),  établir un planning (déterminer les dates de début et fin de réalisation) ;
  • La seconde étape du cycle (Do) en français « faire » est la construction, la réalisation, de l’œuvre. Elle commence toujours par une phase de test ;
  • La troisième étape (Check) en français « vérifier » consiste à contrôler que les ressources mises en œuvre dans l’étape précédente (Do) et les résultats obtenus correspondent bien à ce qui a été prévu (Plan). Divers moyens de contrôle sont alors déployés (Tableau de bord, Indicateur de performance…) ;
  • Enfin la dernière étape du cycle (Act) en français « agir », consiste à ajuster les écarts, rechercher des points d’améliorations. Ce qui amènera un nouveau projet à réaliser, donc une nouvelle planification à établir. Et ce sera le début d’un nouveau cycle.

Selon l’illustration de Deming, on représente une cale sous la roue pour éviter de revenir en arrière.  Cette dernière symbolise l’entretien d’un système formel avec des procédures claires, écrites et accessibles, des audits réguliers…

Bechir Ben Hmida

Ref: Logistique Conseil